+212 528 21 05 90 loumedpncenter@gmail.com

Le nouveau né d’Airbus

Airbus A350-1000 : vol inaugural sans souci

Le vol inaugural de l’Airbus A350-1000 s’est déroulé sans problème jeudi à Toulouse, l’entrée en service étant toujours prévue au deuxième trimestre 2017 chez la compagnie aérienne de lancement Qatar Airways.

L’A350-1000 MSN059 équipé de moteurs Trent XWB-97 a décollé de l’aéroport de Toulouse-Blagnac le 24 novembre 2016 à 10h42, pour un vol de 4h20 au-dessus du sud ouest de la France durant lequel l’équipage a testé l’enveloppe de vol et la manœuvrabilité de l’appareil. Dans le cockpit se trouvaient les pilotes d’essais Hugues van der Stichel et Frank Chapman ainsi que le mécanicien navigant d’essais Gérard Maisonneuve. Dans la cabine, Patrick du Ché, directeur des essais en vol, Emanuele Costanzo, directeur des essais de développement A350, et Stéphane Vaux, ingénieur navigant d’essai, surveillaient les paramètres de l’avion depuis la console FTI (Flight Test Instrumentation).

Le PDG d’Airbus Fabrice Brégier a déclaré après le vol : « nous avons vu aujourd’hui pour la première fois en action l’A350-1000, l’avion le plus moderne et le plus efficient au monde. Mes félicitations et remerciements à toutes les équipes qui ont contribué à rendre ce vol possible ». Il a également souligné sa satisfaction de voir « de nombreux clients être témoins de cette étape importante pour Airbus ». Si tout se passe bien, la compagnie de lancement Qatar Airways recevra les cinq premiers A350-1000 produits entre octobre 2017 et fin février 2018, les 195 commandes fermes accumulées fin octobre se partageant entre 11 clients : Qatar Airways donc (37), United Airlines (35), Cathay Pacific (26), Etihad Airways (22), British Airways (18), LATAM Airlines Brasil (14), Japan Airlines (13), Asiana Airlines (10), Air Lease Corp. (9), Virgin Atlantic (8) et Air Caraïbes (3).

Bénéficiant de l’expérience de la campagne de certification de l’A350-900, Airbus a prévu de terminer celle de l’A350-1000 en moins d’un an, avec trois avions impliqués. Le MSN059 qui a décollé hier testera l’enveloppe de vol, la manœuvrabilité, les masses différentes et le freinage ; MSN071 se consacrera également à l’évaluation des performances en vol, ainsi qu’aux tests de freinage, de motorisation, des systèmes de bord et du pilotage automatique. Enfin le troisième et dernier A350-1000 utilisé, MSN065, sera le seul équipé d’une cabine ; il servira à tester les systèmes cabine et les circuits d’aération ; c’est lui qui mènera le « route proving », les vols d’évaluation long-courrier vers des aéroports de par le monde.

Mesurant 74 mètres, l’A350-1000 est le plus long des Airbus en production (il bat l’A380 de 130cm) ; il peut accueillir 366 passagers en configuration classique trois classes, quarante de plus que l’A350-900, et les transporter sur 7.900 miles nautiques.

Facebook